Charles de Gaulle et Yvonne Vendroux se rencontrent en 1920. C’est le coup de foudre entre le capi­taine promet­teur mais désar­genté et la jeune fille ravis­sante, issue de la grande bour­geoi­sie calai­sienne, élevée dans le grand confort, entou­rée de domes­tiques. Ils se marient un an plus tard. Le jour de leurs noces, elle a vingt et un ans et lui trente et un. Article origi­nal