C’est la suite d’une lutte collec­tive d’une petite marque de linge­rie 100% “made in France”, placée en redres­se­ment judi­ciaire en 2018. Les Indiscrète se sont battues pour sauver leur entre­prise… sans rien lâcher ! Article original