Depuis 1990, le monde a perdu 178 millions d’hec­tares de forêts, soit l’équivalent de trois fois la super­fi­cie de la France. Mais la dyna­mique de ce recul n’est pas la même d’un conti­nent à l’autre. Article origi­nal