La capi­tale cultu­relle du Pakistan est plon­gée depuis plusieurs semaines dans un épais brouillard toxique de gaz et de parti­cules. Les vacances scolaires ont été prolon­gées et les commerces doivent fermer avant 22 heures. Article original