Le poli­to­logue Kader Abderrahim se réjouit de la déci­sion d’Emmanuel Macron de faci­li­ter l’ac­cès à des archives sur la guerre d’Algérie. Article original