Cette nouvelle struc­ture, dotée d’un budget propre, “sera centrée pour l’es­sen­tiel sur le cercle fami­lial, qui concentre 80 % des violences”, précise le secré­taire d’Etat. Article original