Les nouvelles précau­tions prises par les auto­ri­tés sont liées à la crainte des variants du Covid-19. En Afrique du Sud, le variant fait déjà des ravages alors que la vacci­na­tion n’a pas commencé. Article original