Il permet aux météo­ro­logues de suivre les tempêtes qui approchent en temps réel sur le conti­nent afri­cain. Article origi­nal