La nouvelle mouture du plan fran­çais, reto­qué par manque d’exi­gence envi­ron­ne­men­tale, a été adop­tée par la Commission euro­péenne. Article original