Plusieurs dépar­te­ments risquent de devoir compo­ser avec des épisodes de séche­resse. Les récoltes souffrent déjà de la chaleur. Exemple dans l’Oise, à Roye-sur-Matz. Article original