1 femme d’agriculteur sur 2 est obli­gée de prendre un travail à l’extérieur pour avoir un complé­ment de reve­nus. Ces mères de famille assument souvent une double jour­née de travail. Article origi­nal