Airbus a vu ses ventes bondir de 11% en 2019 et les carnets de commandes sont pleins. Non seule­ment l’avion­neur profite des déboires de Boeing, mais il fait un carton auprès des compa­gnies améri­caines. Le groupe a même ouvert une usine d’as­sem­blage aux États-Unis. Article origi­nal