Le cours d’eau à traver­ser pour y accé­der est réputé très dange­reux. Article origi­nal