Ce rassem­ble­ment anti­ré­gime est le premier de cette ampleur depuis la suspen­sion du Hirak. Les mani­fes­tants portaient des masques de protec­tion. Article original