La vague de chaleur atten­due toute la semaine du 9 mai pour­rait avoir des consé­quences sur les récoltes de certains fruits et légumes. C’est déjà le cas pour les tomates, dont les prix sur les étals se sont envo­lés. Ça s’explique aussi par la hausse des coûts de l’énergie, comme près de Toulouse (Haute-Garonne). Article original