Un second revers judi­ciaire a eu lieu pour Yuka. L’application, qui note la qualité nutri­tion­nelle des alimen­ta­tions, a perdu face à un indus­triel de la char­cu­te­rie. Elle est condam­née pour déni­gre­ment des produits. Article original