L’homme est soup­çonné “d’avoir travaillé pendant des années pour le compte d’un service de rensei­gne­ment égyp­tien”, selon le rensei­gne­ment inté­rieur alle­mand. Article original