L’Organisation mondiale de la santé (OMS) s’inquiète de la propa­ga­tion de l’épidémie en Amérique latine. Elle dit craindre des consé­quences drama­tiques dans les pays du Sud. Article original