Les auteurs de la tribune, dont la secré­taire d’Etat, estiment qu’ ”il y a un danger mani­feste pour les liber­tés fonda­men­tales” avec les appli­ca­tions pour lutter contre le coro­na­vi­rus. Article origi­nal