Clément, apprenti en BTS au Creusot (Saône-et-Loire), avait inter­pellé Emmanuel Macron en public afin d’évoquer sa dyslexie, qu’il a surmon­tée pour deve­nir chau­dron­nier. Article origi­nal