Les enquê­teurs de la police et de la gendar­me­rie tentent de résoudre des affaires non éluci­dées qui courent parfois depuis trente ans. Un rapport propose des pistes pour amélio­rer la prise en charge de ces dossiers. Article original