Le Conseil de sécu­rité de l’ONU se saisit du dossier. Article original