Jean-Pierre Mercier accuse PSA de “se faire du fric sur le dos” des “cama­rades de Pologne, d’Espagne et d’Allemagne”. Il n’y a qu’une seule moti­va­tion, dit-il, “c’est faire du cash”. Article original