Issues de la réforme contro­ver­sée du premier quin­quen­nat, elles arrivent à échéance le 31 octobre. Le gouver­ne­ment veut les prolon­ger pour avoir le temps de mettre sur pied une nouvelle réforme. Article original