La réforme de l’assurance chômage devrait entrer en vigueur au 1er juillet 2021 malgré l’hostilité des syndi­cats. En cause notam­ment : un nouveau calcul des indem­ni­tés défa­vo­rable aux deman­deurs d’emploi. Article original