Le gouver­ne­ment a 600 jours pour relan­cer l’éco­no­mie, éviter l’hémorragie de l’emploi, récon­ci­lier les terri­toires avec Paris, et inves­tir dans l’éco­lo­gie. La première étape se jouait vendredi 17 juillet avec les parte­naires sociaux à Matignon. Conclusion : les réformes des retraites et de l’as­su­rance-chômage ont été repor­tées. Article original