Parmi les modi­fi­ca­tions à rete­nir, un décret revient sur le durcis­se­ment de l’ou­ver­ture des droits au chômage. Il ne faudra plus avoir travaillé que quatre mois sur les 28 derniers pour être éligible à une allo­ca­tion. Article original