Le gouver­ne­ment veut inci­ter les agri­cul­teurs à sous­crire à une assu­rance privée, à un tarif régulé. Ceux qui feront cette démarche serait mieux remboursé par l’État. Article original