De son côté, le gouver­ne­ment veut “inven­ter un méca­nisme de soli­da­rité natio­nale, comme pour les catas­trophes natu­relles”, a précisé Agnès Pannier-Runacher. Article original