Après avoir criti­qué le tradi­tion­nel défilé, le nouveau président Gabriel Boric a fina­le­ment assisté à une parade mili­taire à Santiago du Chili. Comme un symbole de la nouvelle posture du chef d’Etat. Article original