Les 1 700 habi­tants de l’île japo­naise de Yonaguni, située à proxi­mité de Taïwan, sont sur le qui-vive. En août dernier, des pêcheurs locaux ont donné l’alerte d’un tir d’un missile chinois tout près des côtes. Article original