Le gouver­ne­ment japo­nais a décidé d’or­ga­ni­ser des obsèques natio­nales pour l’an­cien premier ministre assas­siné en juillet. Mais la facture de ces funé­railles vient d’être dévoi­lée et elle fait grin­cer des dents. Article original