Le pays est le 7e produc­teur mondial d’élec­tri­cité d’ori­gine géother­mique. Un atout quand trois Kényans sur quatre n’ont pas encore accès à l’élec­tri­cité. Article original