Le gouver­ne­ment mexi­cain est très inquiet et alerte les parents car désor­mais les narco­tra­fi­quants n’hé­sitent à aller cher­cher de nouvelles recrues, souvent très jeunes, direc­te­ment dans les jeux vidéo. Article original