Yvonne Idamange, critique à l’égard du président Paul Kagame, avait abordé le sujet sensible du géno­cide. Article original