Le président de ce petit Etat d’Amérique centrale a déclaré une véri­table guerre aux gangs depuis le mois de mars. Et ça donne lieu à une scène éton­nante dans la grande banlieue de la capi­tale. Article original