L’habitude de faires ses courses alimen­taires sur Internet n’avait pas vrai­ment percé au Sénégal, jusqu’à l’ar­ri­vée du nouveau coro­na­vi­rus et l’ins­tau­ra­tion de mesures de confi­ne­ment. Article original