À l’is­sue d’un été marqué par les incen­dies de forêt, la nature se répare parfois plus vite qu’i­ma­giné. C’est ce qui s’est produit en Australie, victime de feux qui ont ravagé des millions d’hec­tares en 2019. Article original