Les Français se sont rués chez les conces­sion­naires auto­mo­biles et ont solli­cité la prime à la conver­sion. Si bien qu’elle pour­rait bien être épui­sée alors qu’elle devait durer un an. Article original