Les tarifs des auto­routes affi­che­ront une hausse de près de 2% dès vendredi 1er février. En confiant la gestion des auto­routes aux entre­prises privées, l’État a perdu le pouvoir de fixer le prix des péages. Article origi­nal