Des satel­lites “peuvent avoir des armes à bord”, explique le comman­dant de l’es­pace le géné­ral Michel Friedling, comman­dant de l’espace alors que depuis lundi, la France s’en­traîne à la guerre spatiale. Article original