Contrairement à leurs habi­tudes, avec la pandé­mie liée au nouveau coro­na­vi­rus, les diri­geants afri­cains ont dû faire montre de plus de fran­chise sur le plan médi­cal. Article origi­nal