L’écrivain algé­rien ques­tionne, dans son dernier livre, les notions de pardon, de destin, d’exil inté­rieur et de fata­lité. Article original