Avec “Peau d’homme”, Hubert et Zanzim offrent à leur héroïne le luxe de chan­ger de sexe et d’ap­pa­rence. Et prônent la tolé­rance pour toutes les rela­tions amou­reuses. Article origi­nal