Le président brési­lien, Jair Bolsonaro, s’est engagé à élimi­ner d’ici à 2030 la défo­res­ta­tion illé­gale. Une promesse qui semble bien mal enga­gée. Article original