La plus grande forêt tropi­cale du monde conti­nue de perdre du terrain. Plus de 13 000 km² de végé­ta­tion ont disparu. Article original