Les condam­na­tions à l’en­contre de l’homme qui a dirigé le Brésil de 2003 à 2010 ont été annu­lées, lundi 8 mars, par un juge de la Cour suprême brési­lienne. Franceinfo fait le point sur les consé­quences de cette déci­sion inat­ten­due. Article original