Le gouver­ne­ment veut réduire dras­ti­que­ment le nombre de contrats aidés dans les années qui viennent. Cette déci­sion pousse certains élus à se mobi­li­ser. Article origi­nal