Pour l’éco­no­miste Pierre Cahuc, la réforme du gouver­ne­ment, présen­tée le 6 avril, devrait permettre à la France de ne plus figu­rer parmi les cancres des pays riches en matière de forma­tion conti­nue. Article origi­nal