L’ancien chef d’Etat du Kampuchéa démo­cra­tique, âgé de 91 ans, a été reconnu coupable de géno­cide, de plusieurs crimes contre l’hu­ma­nité et de graves viola­tions de la Convention de Genève. Article original